MALNUTRITION CHEZ L'ADULTE

Il est important de veiller à la satisfaction des besoins nutritionnels à tout âge. Chez les personnes âgées, une alimentation suffisante peut aider à rester en bonne santé.
On entend par malnutrition une carence durable ou un déficit de l’absorption (malabsorption) d’un ou plusieurs éléments nutritifs importants qui sont normalement apportés par une alimentation complète et équilibrée. Un apport nutritionnel adapté est très important pendant le vieillissement. Une bonne alimentation constitue un besoin crucial chez les personnes âgées.

De nombreux facteurs peuvent conduire à une malnutrition chez les personnes âgées. Il peut s’agir de facteurs médicaux, comme la perte d’appétit, des problèmes dentaires ou des douleurs dans la bouche ou dans la gorge, un odorat ou un goût affaiblis et d’autres pathologies, qui ont pour conséquence que la personne mange moins. Les conditions de vie peuvent également jouer un rôle, en particulier chez les personnes âgées qui vivent seules et mangent ainsi moins ou qui veulent faire des économies sur les coûts alimentaires. Outre les causes directes, les personnes âgées souffrent souvent de maladies chroniques ou aiguës, nécessitant dans de nombreux cas une hospitalisation, qui peuvent nuire encore davantage à une bonne alimentation.

La malnutrition n’est pas rare. Dans une étude portant sur plus de 4 500 personnes âgées originaires de différents pays, près de la moitié des sujets de l’étude présentait un risque de malnutrition, et la malnutrition a été diagnostiquée chez près d’un quart des participants1. Une étude menée en 2013 au Canada a démontré que 45 % des personnes hospitalisées présentaient une malnutrition modérée ou grave2. Les risques liés à la malnutrition sont graves et comprennent notamment un risque accru d’infection, un rétablissement plus long après une maladie ou une blessure et, de manière générale, un taux de mortalité plus élevé.

C’est pourquoi il est important de veiller à un apport nutritionnel suffisant chez les personnes âgées. L’activité physique ainsi qu’une vie sociale active figurent également parmi les habitudes qui peuvent favoriser l’appétit. L’essentiel est toutefois de consommer des aliments nutritifs, faciles à préparer, et de modifier légèrement le régime alimentaire de façon à améliorer l’apport nutritionnel pour éviter la malnutrition chez les personnes âgées3.

  1. Kaiser MJ, Bauer JM, Rämsch C, Uter W, Guigoz Y, Cederholm T et al. Frequency of malnutrition in older adults: a multinational perspective using the mini nutritional assessment. J Am Geriatr Soc. Septembre 2010;58(9):1734-8.
  2. Allard JP et al. Malnutrition at Hospital Admission—Contributors and Effect on Length of Stay: A Prospective Cohort Study From the Canadian Malnutrition Task Force. Publié en ligne avant l’impression le 26 janvier 2015, doi: 10.1177/0148607114567902.
  3. Hickson M. Malnutrition and ageing. Postgrad Med J. Janvier 2006; 82(963): 2–8.
Lire plus
Fermer

Un apport nutritionnel suffisant, à base d’aliments riches en protéines et à faible teneur en lipides, peut contribuer au maintien de la masse musculaire maigre afin de rester en bonne santé malgré l’âge.


Source: Hickson M. Malnutrition and ageing. Postgrad Med J. Janvier 2006; 82(963): 2–8

Reconnaître les causes fréquentes de la malnutrition

RECONNAÎTRE LES CAUSES FRÉQUENTES DE LA MALNUTRITION

Les facteurs suivants jouent souvent un rôle chez les personnes qui mangent peu: problèmes de santé ou problèmes dentaires, médicaments qui coupent l’appétit ou donnent la nausée, isolement social (vivre seul), problèmes de santé mentale comme la dépression et consommation excessive d’alcool.

Signes et symptômes de la malnutrition

SIGNES ET SYMPTÔMES DE LA MALNUTRITION

L’un des symptômes les plus fréquents de la malnutrition est la perte de poids involontaire. Si l’on remplace les aliments nutritifs par des repas moins sains, la perte de masse musculaire peut être masquée par une augmentation des graisses corporelles, même si le poids total ne change pas. C’est pourquoi il est important de déceler les autres signes de la malnutrition, tels que les modifications des habitudes alimentaires, la fatigue et la perte de force, ainsi que le rétablissement plus long que prévu après une blessure ou une maladie.

Comment améliorer l’apport nutritionnel

COMMENT AMÉLIORER L’APPORT NUTRITIONNEL

Avoir toujours à portée de main des aliments riches en nutriments est une solution pour favoriser l’apport en éléments nutritifs importants. En cas de perte d’appétit, fréquente chez les personnes âgées, des encas nutritifs peuvent contribuer à améliorer l’apport nutritionnel entre les repas. Les aliments comme les fruits et légumes frais, les œufs, le fromage ou encore les suppléments nutritionnels par voie orale peuvent être consommés en complément des repas ou en encas afin de réduire le risque de malnutrition.

NOUVELLES

Nestlé Health Science a mis à jour ses gammes de produits Isosource® et Nutren® afin d'en simplifier les marques et de rendre les noms plus clairs. Certains produits ont également été reformulés.

Pour en savoir plus