AFIN QUE NOUS PUISSIONS VOUS OFFRIR UN CONTENU ADÉQUAT, VEUILLEZ CONFIRMER:
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Ce contenu n'est accessible qu'aux professionnels de santé.
Vous allez être dirigé vers votre espace.
Peptamen®

Peptamen®

Les formules PEPTAMEN® sont les seules formules nutritives de nutrition entérale à base de 100% lactosérum, disponibles dans une gamme de concentrations protéiques pour faciliter:

PEPTAMEN® est la marque de formules nutritives #1 recommandée par les diététistes du Canada
pour les patients adultes éprouvant de l’intolérance à la nutrition entérale*

*intolérance aux formules nutritives polymériques

Étude de recommendation de marque pour l’intolérance à la nutrition entérale, réalisée pour Nestlé Health Science, mai 2019.



PEPTAMEN® a un profil protéique unique.



SOURCE DE PROTÉINES

  • PEPTAMEN® est la seule formule nutritive de nutrition entérale à base de 100% lactosérum.
  • La protéine de lactosérum compte de nombreux attributs pouvant appuyer la tolérance gastro-intestinale, la synthèse protéique musculaire et la gestion de la glycémie.

FORME DE PROTÉINES

  • PEPTAMEN® contient des protéines de lactosérum hydrolysées (< 1 % de protéines intactes).

  • De petites particules de protéines, ou peptides, facilitent la digestion et l’absorption pour accroître la tolérance.

QUANTITÉ DE PROTÉINES

  • La famille de produits PEPTAMEN® offre une gamme de teneurs en protéines pour répondre à différents besoins nutritionnels.
  • Elles facilitent l’atteinte des cibles protéiques.

INTOLÉRANCE À L'ALIMENTATION PAR SONDE

Au Canada, de 35 % à 65 % des patients nourris par sonde présentent une intolérance1

L’intolérance à la nutrition entérale (NE) a des répercussions négatives sur la qualité de vie du patient et réduit le volume de NE administré, ce qui peut entraîner des carences nutritionnelles, une déshydratation et une malnutrition2.

PEPTAMEN® est conçu pour la tolérance et l’absorption:

  • les préparations qui contiennent 100 % de protéines de lactosérum demeurent liquides en milieu acide, ce qui facilite la vidange gastrique et réduit le reflux3-6;
  • les petites particules de protéines, comprenant < 1 % de protéines intactes, accroissent l’absorption7-9;
  • le mélange lipidique contient de 50 à 70 % de TCM pour accroître l’absorption des lipides10-13.

Quels sont les symptômes de l’intolérance à l’alimentation par sonde?


Les symptômes de l’intolérance comprennent notamment:
stomach upset icon

LES NAUSÉES

stomach upset icon

LES BALLONNEMENTS

stomach upset icon

LA DIARRHÉE

stomach upset icon

LA CONSTIPATION



CLIQUEZ ICI pour savoir comment PEPTAMEN® peut aider à réduire l’intolérance à l’alimentation par sonde.


brochure cover
RESSOURCES

VIDÉOS

Enteral Nutrition Intolerance Beyond the ICU (disponible en anglais seulement) Janet Madill, PhD, RD

L'intolérance à la nutrition entérale (INE) a également été signalée comme la plus fréquente complication associée à l'alimentation par sonde. Cette étude canadienne examine la prévalence et la prise en charge de l’INE chez les patients et les personnes, à l’extérieur de l’USI.

Guide à l'intention du personnel infirmier pour réduire l'intolérance à la nutrition entérale Alice Atcher, BSc, RN, CCRN, CRNI

Les avantages de la nutrition entérale par sonde précoce dans une unité de soins intensifs, les obstacles qui réduisent l’administration de l’alimentation précoce et adéquate et les stratégies visant à réduire l’intolérance à l’alimentation entérale, présentés du point de vue du personnel infirmier.


RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE

Prévalence et prise en charge de l’intolérance à l’alimentation entérale en dehors de l’unité des soins intensifs au Canada Hopkins B et al. CJCN. 2017; 5(2): 82-101.

L’intolérance à la nutrition entérale (INE), caractérisée par la présence d’au moins un symptôme gastro-intestinal (GI), a des répercussions négatives sur la qualité de vie du patient et réduit le volume de NE administré, ce qui peut entraîner des carences nutritionnelles, une déshydratation et une malnutrition. Cette étude examine la prévalence et la prise en charge de l’INE en dehors du cadre de l’USI.


DOCUMENTS ET OUTILS

Intolérance à l’alimentation par sonde – guide de résolution de résolution de problèmes

Utilisez la liste de vérification pour vous aider à déterminer si votre patient souffre d’intolérance à l’alimentation par sonde et pour connaître la gravité et la durée des symptômes. Consultez le guide de résolution de problèmes pour connaître les solutions à envisager pour gérer les symptômes d’intolérance.

Votre guide d’alimentation entérale à domicile

Renseignements à l’intention des patients sur la prise en charge de l’alimentation par sonde à domicile. Ce guide vise à appuyer les conseils et les directives sur l’alimentation par sonde fournis par les professionnels de la santé.

Découvrez la différence PEPTAMEN®

Renseignements à l’intention du patient et des membres de sa famille sur les raisons pour lesquelles la nutrition est importante et les facteurs propres aux personnes avec dysfonction gastro-intestinale. Ce guide explique également les raisons pour lesquelles PEPTAMEN® est conçu pour la tolérance et l’absorption gastro-intestinales – dans le cadre de la nutrition entérale ou par voie orale.

APPORT EN PROTÉINES

Un certain nombre d’affections peuvent entraîner des besoins plus élevés en protéines. La combinaison de ces facteurs peut avoir une incidence considérable sur les besoins protéiques.





LES PROTÉINES DE LACTOSÉRUM PEUVENT AIDER À NEUTRALISER LA PERTE MUSCULAIRE14,18.



Un apport convenable en protéines est important pour maximiser les résultats fonctionnels et cliniques chez les patients présentant une perte musculaire liée à l’âge ou une atrophie musculaire liée à une maladie14-17.

PEPTAMEN® facilite l’apport en protéines:

  • qualité des protéines: contient des protéines de lactosérum à 100 % à teneur élevée en leucine, pour favoriser la synthèse protéique musculaire.
  • quantité des protéines: gamme de produits disponibles, y compris des préparations hyperprotéinées:
RESSOURCES

VIDÉO

Protein in Critical Illness: An RD Perspective (disponible en anglais seulement) Michele ApSimon, RD, MSc

Cette présentation donne un aperçu des besoins en protéines et du métabolisme des protéines dans le contexte d’un patient gravement malade. On y présente des conseils pratiques et des facteurs à prendre en compte pour la pratique de la nutrition clinique à l’USI, à partir d’exemples de cas et d’expériences cliniques.


RÉSUMÉS DES ÉTUDES

Recommandations du Sommet international sur les protéines Hurt R et al. Nutrition in Clinical Practice. 2017;32(S1):142-151S.

Des experts mondiaux de la nutrition clinique et du métabolisme des protéines présentent une opinion consensuelle sur l’apport de protéines à l’unité des soins intensifs (USI) afin d’aider à combler le fossé entre ce qui se passe dans la pratique clinique et les lignes directrices des sociétés de nutrition.

Atteinte des besoins protéiques en USI avec une formule nutritive spécialisée Hopkins B & Alberda C. Can J of Diet Pract Res. 2016;77(3):e1.

Une étude sur l’amélioration de la qualité dans les USI au Canada a démontré que PEPTAMEN® INTENSE 1.0 Hyperprotéiné (préparation entérale contenant 37 % de calories provenant de protéines) assurera au moins 80 % de l’apport protéique prescrit aux patients de l’USI.


GESTION DE LA GLYCÉMIE

Les protéines de lactosérum ont des effets insulinotropiques, et il a été démontré qu’elles réduisent la glycémie postprandiale chez les patients atteints d’hyperglycémie aiguë et chronique19.




L’utilisation de PEPTAMEN® INTENSE 1.0 Hyperprotéiné comme préparation pour alimentation entérale dans l’USI peut aider à:

  • faciliter la gestion de la glycémie chez les patients de l’USI20,21;
  • réduire la fréquence d’administration d’insuline aux patients de l’USI par rapport aux préparations standard pour alimentation entérale20.
RESSOURCES

VIDÉO

Glucose Management in the ICU: The Evolving Role of Nutrition (disponible en anglais seulement) Todd Rice MD, MSc

L’hyperglycémie est prévalente chez les patients de l’USI et elle est associée à des résultats cliniques défavorables. En général, on utilise l’insuline, mais elle augmente le risque d’hypoglycémie. De nouvelles données suggèrent que l’utilisation d’une préparation entérale hypocalorique hyperprotéinée qui contient des nutriments ayant des propriétés insulinotropiques peut aider à la gestion de la glycémie et réduire la fréquence de l’administration d’insuline.


RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE

Gestion alimentaire de la glycémie chez des patients en surpoids et obèses gravement malades: Essai randomisé ouvert Rice T, Clark Files D, Morris PE, Bernard A, Ziegler T, Drover JU, Kress J, Hamm K, Grathwohl D, Huhmann M, Ochoa Gautier J. Journal of Parenteral and Enteral Nutrition. DOI:10.1002/jpen.1447.

L’hyperglycémie est prévalente chez les patients de l’USI et elle est associée à des résultats cliniques défavorables. L’utilisation d’une préparation pour alimentation entérale à teneur très élevée en protéines (37 %) hydrolysées par action enzymatique et provenant à 100 % du lactosérum, et faible en glucides (29 %) était liée à une diminution des événements glycémiques et de l’administration d’insuline chez des patients en surpoids ou obèses gravement malades à l’USI.


PRODUITS PEPTAMEN®

PEPTAMEN® Guide de produits

Pour plus d'information sur tous les produits de Nestlé Health Science: Guide des produits de Nestlé Health Science


RÉFÉRENCES

1. Hopkins B et al. CJCN. 2017;5(2):82-101. 2. Bernard AC et al. NCP. 2004;19:481-486. 3. Fried MD et al. J Pediatr. 1992;120:569-72. 4. Khoshoo V et al. Eur J Clin Nutr. 2002;56:1-3. 5. Dangin M et al. J of Nutr. 2002;S3228-33. 6. Abrahao V. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2012;15:480-484. 7. Grimble GK. Annu Rev Nutr. 1994;14:419-47. 8. Hannelore D. Annu Rev Physiol. 2004;66:361-84. 9. Maples B. JPEN. 2005;29:51. 10. Malone A et al. in Mueller C (Ed). 2012. Core Curr ASPEN. 11. Martindale R et al. in Gottschlich M (Ed). 2007. Core Curr ASPEN. 12. Hise M & Brown J. in Mueller C (Ed). 2012. Core Curr ASPEN. 13. Colaizzo-Anas T. in Mueller C (Ed). 2012. Core Curr ASPEN. 14. Little JP & Phillips SM. Appl Physiol Nutr Metab. 2009;34:817-828. 15. Moisey LL et al. Critical Care. 2013;17:R206. 16. Cruz-Jentoft AJ et al. Age and Ageing. 2010:1-12. 17. Fearon K et al. J Cachexia Sarcopenia Muscle. 2011;2:1-3. 18. Breen L & Phillips SM. Nutr & Metab. 2011;8(68):e-version. 19. Adams RL & Broughton KS. Ann Nutr Metab. 2016;69:56-63. 20. Ochoa JB et al. JPEN. 2017;41(2):289. 21. McClave SA et al. JPEN. 2015;39(2):240.