TRANSIT INTESTINAL

La constipation est un trouble gastro-intestinal qui se caractérise par une fréquence de selles inférieure à trois fois par semaine et par des fèces dures, sèches et de petite taille dont l’évacuation est douloureuse ou difficile1.

La constipation occasionnelle, ou la difficulté à évacuer les selles, est courante2 et touche jusqu’à 63 millions de personnes en Amérique du Nord. En cas de constipation chronique, les troubles sont néanmoins présents de manière permanente durant plusieurs mois. Une constipation chronique peut être diagnostiquée par un médecin lorsque les symptômes persistent pendant trois mois ou plus et se manifestent notamment par une fréquence de selles inférieure à trois fois par semaine3.

Les causes de la constipation chronique sont diverses, et il n’est parfois pas possible de déterminer l’élément déclencheur. Des blocages du côlon ou du rectum, des problèmes de transmission des signaux nerveux ou des troubles musculaires du côlon ou du rectum, mais aussi des modifications hormonales sont des causes possibles. Jusqu’à 15 % de la population souffre de constipation chronique2.

Il est important d’exclure des causes précises du blocage pouvant être liées à d’autres maladies plus graves, tel que le cancer. Les facteurs de risque spécifiques de constipation chronique sont, entre autres, un apport trop faible en liquide, une carence en fibres dans l’alimentation et trop peu d’activité physique. Certains médicaments peuvent également provoquer une constipation chronique. Certaines personnes atteintes de constipation chronique peuvent contrôler leurs symptômes en modifiant leur mode de vie et leur alimentation5. Il est recommandé aux personnes souffrant de constipation chronique de pratiquer plus d’activité physique, de boire beaucoup et d’essayer d’absorber jusqu’à 30 grammes de fibres par jour6.

  1. El-Salhy et al. Molecular Medicine Reports 9: 3-8, 2014.
  2. Higgins PD, Johanson JF. Epidemiology of constipation in North America: a systematic review. American Journal of Gastroenterology. 2004;99:750–759.
  3. Lacy et al. Ther Adv Gastroenterol. 2012;5(4): 233–247.
  4. American Gastroenterological Association Medical Position Statement on Constipation. 2013;144:211–217.
  5. Dietary Reference Intakes for Energy, Carbohydrate, Fibre, Fat, Fatty Acids, Cholesterol, Protein, and Amino Acids (Macronutrients).
  6. National Academy of Sciences. Institute of Medicine. Food and Nutrition Board.
Lire plus
Lire plus

Environ un tiers seulement des patients atteints de constipation chronique consultent un médecin.

Une constipation chronique qui persiste pendant trois mois ou plus est très désagréable, mais il existe des traitements dont il convient de discuter avec un médecin.


Source: Sanchez MI, Bercik P. Epidemiology and burden of chronic constipation. Can J Gastroenterol. Octobre 2011;25 Suppl B:11B-15B.

<h2>Boire beaucoup</h2>

Boire beaucoup

La déshydratation est une des causes courantes de la constipation chronique. Le fait de boire suffisamment de liquides chaque jour peut faciliter l’évacuation des selles.

<h2>Une alimentation riche en fibres</h2>

Une alimentation riche en fibres

Une alimentation riche en fibres peut apaiser les symptômes de constipation chronique. Certains aliments permettent d’augmenter l’apport quotidien en fibres. Parmi ces aliments figurent non seulement les produits à base de céréales complètes, mais aussi les fruits (frais ou secs), les légumes, les haricots, les petits pois et les pommes de terre avec leur peau. Consommer ces aliments en les préparant selon des recettes appétissantes permet d’augmenter l’apport en fibres, en alliant l’utile à l’agréable.
<h2>Plus d’activité physique pour combattre la constipation</h2>

Plus d’activité physique pour combattre la constipation

De nombreux types d’exercice physique peuvent contribuer à atténuer les symptômes de la constipation chronique. L’activité physique permet de favoriser la circulation des aliments dans l’appareil digestif.


Source: Johannesson E, Simrén M, Strid H, Bajor A et Sadik R. Physical activity improves symptoms in irritable bowel syndrome: a randomized controlled trial. Am J Gastroenterol. 2011;106: 915­922.