SYNDROME DU CÔLON IRRITABLE

Le syndrome du côlon irritable (SCI) est une maladie gastro-intestinale courante associée à une douleur abdominale, à des ballonnements, à des flatulences, à une constipation ou à une diarrhée.

Entre 10 et 15 % des adultes sont atteints du SCI, mais la maladie n’est diagnostiquée que chez la moitié environ d’entre eux1. Les symptômes les plus fréquents sont la diarrhée, la constipation, les ballonnements, les maux de ventre et d’autres troubles liés à l’évacuation des selles et au transit gastro-intestinal2

Les causes précises de la maladie ne sont pas encore clairement établies. On sait toutefois que l’alimentation, le stress et les bactéries gastro-intestinales sont des facteurs potentiels qui déclenchent les symptômes du SCI. D’autres facteurs, comme la communication entre le cerveau et l’intestin, des facteurs génétiques ainsi que la concentration de certaines hormones et d’autres substances chimiques, peuvent également jouer un rôle dans le SCI. Étant donné que des facteurs à la fois internes et externes sont impliqués dans le SCI, le mode de vie et les habitudes alimentaires peuvent avoir une incidence sur la maladie3

Certains aliments ou régimes peuvent aggraver les symptômes du SCI. Il est possible de réduire les symptômes désagréables en évitant les aliments déclencheurs du SCI, en tenant un journal alimentaire et en consommant des nutriments bénéfiques comme les fibres. Un professionnel de la santé peut recommander un régime alimentaire appauvri en FODMAP (oligo-, di- et monosaccharides et polyols fermentescibles), à faible teneur en glucides fermentescibles. Des médicaments peuvent également apaiser le SCI dans certains cas, et de nouveaux travaux de recherche sur les bienfaits des probiotiques montrent que ceux-ci pourraient aussi être efficaces chez les personnes atteintes du SCI. La santé gastro-intestinale est un secteur prioritaire chez Nestlé Health Science, et notre objectif est de mettre au point des solutions nutritionnelles destinées aux patients souffrant de maladies gastro-intestinales.

  1. Grundmann O, Yoon SL. Irritable bowel syndrome: epidemiology, diagnosis, and treatment: an update for health-care practitioners. Journal of Gastroenterology and Hepatology. 2010;25:691–699.
  2. Irritable bowel syndrome. Site Web de l’American College of Gastroenterology. patients.gi.org/topics/irritable-bowel-syndrome External Link Disclaimer
  3. National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases. Irritable Bowel Syndrome. http://digestive.niddk.nih.gov/ddiseases/pubs/ibs/ Consulté en mars 2015.
Lire plus
Fermer

Le syndrome du côlon irritable est un type de trouble fonctionnel du tractus gastro-intestinal.


Les symptômes sont désagréables, mais il existe des solutions pour les soulager.

<h2>Le diagnostic est important</h2>

LE DIAGNOSTIC EST IMPORTANT

Les symptômes occasionnels typiques du syndrome du côlon irritable ne sont pas rares et n’indiquent pas systématiquement un SCI. La présence d’un SCI peut être diagnostiquée par un médecin lorsque ces symptômes se manifestent au moins trois fois par mois sur une période de six mois ou plus. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin pour vérifier que ces troubles sont attribuables à un SCI et non à une autre pathologie.


Source: http://digestive.niddk.nih.gov/ddiseases/pubs/ibs/Consulté en mars 2015.

<h2>Certains aliments peuvent apaiser les symptômes</h2>

CERTAINS ALIMENTS PEUVENT APAISER LES SYMPTÔMES

Les aliments riches en fibres, mais à faible teneur en certains sucres (comme le fructose et le lactose), peuvent atténuer les symptômes du syndrome du côlon irritable.


Source: Shephard et al. American Journal of Gastroenterology. 2013; 108(5: 707-717).

<h2>Éliminer les aliments déclencheurs de troubles</h2>

ÉLIMINER LES ALIMENTS DÉCLENCHEURS DE TROUBLES

Certains aliments sont plus susceptibles de provoquer les symptômes habituels du syndrome du côlon irritable (SCI) ou de les aggraver. C’est notamment le cas des produits laitiers, des édulcorants artificiels, de l’alcool, de la caféine, des aliments gras et des aliments associés à des flatulences, comme les haricots. Il peut être utile de demander conseil à une diététiste pour adopter un régime alimentaire pouvant contribuer à la prise en charge de la maladie.


Source: http://digestive.niddk.nih.gov/ddiseases/pubs/ibs/ Consulté en mars 2015.