OBÉSITÉ

L’obésité est une pathologie caractérisée par un excédent de graisse corporelle qui entraîne des problèmes de santé potentiellement graves. La probabilité d’hypertension, de maladies cardiaques, de diabète de type 2, d’apnée du sommeil, d’AVC et même de cancer est plus forte chez les personnes obèses. Bien que divers facteurs puissent jouer un rôle dans l’apparition de l’obésité, certaines modifications du mode de vie et de l’alimentation constituent sans doute la meilleure solution pour améliorer l’état de santé de la personne concernée.

L’obésité est une maladie fréquente, qui touche entre 10 et 14 % des adultes dans le monde et environ 25 % des adultes au Canada1. Elle se définit comme une accumulation anormale ou excessive de graisse pouvant avoir des conséquences néfastes pour la santé. L’obésité a récemment été classée parmi les maladies; en effet, elle est préoccupante d’un point de vue médical en raison des problèmes de santé secondaires qui l’accompagnent. Parmi les risques liés à l’obésité figurent notamment les maladies cardiaques, l’hypertension, le diabète de type 2, le cancer, les troubles respiratoires ainsi que des pathologies rénales et hépatiques2*. La perte de 10 % seulement de l’excédent de graisse corporelle peut contribuer à réduire considérablement le risque de bon nombre de ces pathologies secondaires3.

En définitive, l’obésité est une pathologie causée par un déséquilibre entre l’apport calorique et la dépense énergétique quotidienne. Pourtant, de multiples facteurs, comme la prédisposition génétique, la culture, l’environnement, la quantité de sommeil ainsi que certains médicaments particuliers, peuvent être à l’origine de ce déséquilibre et avoir une influence sur une prise de poids involontaire. Bien que les personnes n’aient aucun contrôle sur certains de ces facteurs, il est toutefois possible d’adapter certaines habitudes de vie afin de diminuer le risque d’apparition de pathologies secondaires.

Étant donné que la principale cause de l’obésité est un déséquilibre calorique, la correction de ce déséquilibre peut être la solution la plus efficace pour y remédier. Une augmentation de l’activité physique (brûler plus de calories) et une réduction de l’apport énergétique (absorber moins de calories) peuvent contribuer à rééquilibrer la balance énergétique. Nestlé Health Science s’engage activement dans le développement de traitements nutritionnels afin de combattre les maladies comme l’obésité et d’améliorer la qualité de vie des patients.

* La liste des risques et des symptômes n’est pas exhaustive; l’évolution réelle de la maladie peut varier d’un patient à l’autre.

1. Obésité au Canada: Rapport conjoint de l’Agence de la santé publique du Canada et de l’Institut canadien d’information sur la santé. Ottawa: Institut canadien d’information sur la santé, Agence de la santé publique du Canada; 2011.

2. http://www.who.int/gho/ncd/risk_factors/obesity_text/en/.

Consulté en décembre 2014.

3. Jensen, et al. (2014). http://circ.ahajournals.org/content/129/25_suppl_2/S102.

Lire plus
Lire plus

Même une faible perte de poids peut suffire à réduire le risque de comorbidités.


Même une faible perte de poids peut suffire à réduire le risque de comorbidités. Une réduction du poids de 5 à 10 % seulement peut déjà avoir un effet positif.

<h2>Plus d’exercice physique</h2>

Plus d’exercice physique

Commencer à faire de l’exercice régulièrement peut apparaître comme un défi insurmontable pour les personnes aux prises avec l’obésité. Pourtant, les bienfaits de l’activité physique influent sur les deux variables de l’équation énergétique. La pratique régulière d’une activité, même de courte durée, peut aider à contrer la tendance naturelle de l’organisme à maintenir son poids, voire à en prendre1. C’est pourquoi même les plus petits changements d’habitudes, comme prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, garer sa voiture un peu plus loin ou faire une promenade après le repas, peuvent tous représenter une dépense énergétique supplémentaire importante au cours de la journée ou de la semaine par rapport à un mode de vie sédentaire.
<h2>Consommer des aliments nutritifs</h2>

Consommer des aliments nutritifs

L’une des raisons pour lesquelles l’obésité est si fréquente et de plus en plus répandue est l’existence de produits alimentaires très caloriques (en particulier riches en lipides) mais à faible valeur nutritionnelle (comme les boissons sucrées). Remplacer ces produits par des aliments riches en éléments nutritifs, comme les fruits, les légumes et les viandes maigres, et boire plus d’eau peut contribuer à rétablir l’équilibre calorique pour mieux combattre l’obésité.
<h2>Reconnaître l’obésité</h2>

Reconnaître l’obésité

Un récent sondage mené au Royaume-Uni sur les attitudes des patients à l’égard de leur poids et de l’obésité a démontré que seuls 10 % des patients qualifiés cliniquement d’obèses se considèrent réellement comme tels. Une discussion sur l’obésité et le poids corporel adéquat constitue une étape importante qui peut amener le patient à prendre conscience des risques de santé associés à cette maladie et à modifier son mode de vie et son alimentation en conséquence.


Source: MacLean PS, Wing RR, Davidson T, Epstein L, Goodpaster B, Hall KD, Levin BE, Perri MG, Rools BJ, Rosenbaum M, Rothman AJ, Ryan D. NIH Working Group Report: Innovative Research to Improve Maintenance of Weight loss. Obesity (2015)23,7-15.