Dysphagia 101

Learn about the basics of dysphagia such as the causes, how common it is, and how swallowing difficulties can be properly managed.

Science de la déglutition

Saviez-vous que vous pouvez faire plus de 600 mouvements de déglutition par jour? La déglutition est un mécanisme nécessaire au maintien de la vie, et les problèmes associés à cette fonction déterminante peuvent avoir d’importantes répercussions sur votre santé et votre qualité de vie.

Comment pouvons-nous avaler en mangeant?

Le processus de déglutition commence lorsque les aliments et les liquides traversent les lèvres et prend fin lorsqu’ils arrivent dans l’estomac. Un processus normal de déglutition comporte quatre étapes.

  1. Phase orale préparatoire: Un aliment ou une boisson entre dans la bouche et celle-ci se ferme. L’aliment est mâché et mélangé à la salive et devient alors une petite boule qu’on appelle «bol alimentaire».
  2. Phase orale: La langue pousse le bol alimentaire dans le fond de la bouche.
  3. Phase pharyngée: Le bol alimentaire passe de la bouche à la gorge, puis descend dans l’oesophage. Les voies respiratoires se ferment pendant cette phase.
  4. Phase oesophagienne: Le bol alimentaire traverse l’oesophage et se rend dans l’estomac.

Au sujet de la dysphagie

La «dysphagie» est le terme médical pour décrire les troubles de la déglutition. Cette affection est rarement détectée ou diagnostiquée avant qu’elle commence à causer d’autres problèmes.

Qu’est-ce que la dysphagie?

La dysphagie est définie comme une difficulté à déglutir. Elle comprend divers problèmes liés à la consommation d’aliments solides et de liquides. Bien qu’elle soit généralement plus courante chez les personnes âgées, la dysphagie est associée à de multiples causes qui peuvent toucher des personnes de tout âge. Elle peut se manifester selon divers degrés, d’une légère difficulté à avaler certains aliments ou liquides à une incapacité totale à avaler.

Les personnes atteintes de dysphagie peuvent avoir du mal à avaler, à manger, à boire, à mâcher, à sucer, à contrôler leur salive, à prendre des médicaments ou à protéger les voies respiratoires.

L’absorption d’aliments et de liquides est désagréable ou dangereuse pour les personnes concernées, mais la dysphagie peut également provoquer de graves problèmes de santé. Puisqu’il est possible que les personnes souffrant de cette affection ne consultent pas de médecin ou ne reçoivent aucun diagnostic ou traitement immédiat, il est possible qu’elles mangent et boivent moins, ce qui les expose à un risque accru de malnutrition et de déshydratation. La dysphagie peut également provoquer des infections des voies respiratoires. De plus, parce que les personnes atteintes de dysphagie peuvent se sentir mal à l’aise de manger en public, cette affection peut mener à l’isolement et avoir des répercussions sur le bien-être émotionnel. Par conséquent, il est important que les problèmes de déglutition soient diagnostiqués et traités de manière appropriée.

Est-il possible de traiter ou de guérir la dysphagie?

La dysphagie peut varier selon la gravité, la cause sous-jacente et la durée de l’affection. Elle peut être chronique, progressive, stable ou temporaire selon la cause de la difficulté à avaler. Dans certains cas, la dysphagie peut être gérée par des changements alimentaires, des changements de posture pendant la déglutition ou d’autres méthodes non effractives. La dysphagie peut également parfois être traitée par des exercices des muscles de la tête et du cou réalisés sous la supervision d’un professionnel de la santé. Dans certains cas, la dysphagie peut être suffisamment grave pour justifier une discussion avec des professionnels de la santé sur le besoin éventuel d’une alimentation entérale.

Votre professionnel de la santé est la source d’information la plus fiable pour établir un plan de prise en charge de la dysphagie.

Quelle est la fréquence de la dysphagie?

On estime en général que la dysphagie touche environ 8 % de la population totale. Ce chiffre peut varier selon les établissements. Par exemple, en milieu hospitalier, la dysphagie peut toucher jusqu’à 71 % des patients, alors que, dans les maisons de soins de longue durée, la maladie peut toucher de 55 à 68 % des résidents. Le taux de dysphagie est plus élevé chez les personnes âgées; on estime qu’il varie de 11 à 16 % chez les personnes âgées vivant dans la collectivité.

Références: 1. Kawashima, K. et coll. Prevalence of dysphagia among community-dwelling elderly individuals as estimated using a questionnaire for dysphagia screening. Dysphagia. 2004;19:266-271. 2. O’Donohue, G. et coll. Oropharyngeal dysphagia—the need for effective management. Irish Medical J. 1994;87(6):180-18. 3. Bloem, B. et coll. Prevalence of subjective dysphagia in community residents aged over 87. BMJ. 1990;300:721-722. 4. Cabre, M. et coll. Prevalence and prognostic implications of dysphagia in elderly patients with pneumonia. Age & Ageing. 2010;39:39-45. 5. Cichero, J. et coll. Triaging dysphagia: nurse screening for dysphagia in an acute hospital. J Clin Nursing. 2009;18:1649-1659. 6. Steele, C. et coll. Mealtime difficulties in a home for the aged: not just dysphagia. Dysphagia. 1997;12:45-50.

Quelles sont les causes de la dysphagie?

La dysphagie est souvent causée par une maladie qui touche les nerfs et les muscles de la langue, de la bouche et de la gorge et qui entraîne des problèmes de coordination ou de maîtrise de la déglutition. La liste ci-dessous énumère certaines causes possibles de la dysphagie.

Troubles neurologiques

AVC, démence et troubles neuromusculaires et neurodégénératifs comme l’Alzheimer, la sclérose latérale amyotrophique, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques.

Causes mécaniques

La dysphagie peut être attribuable à des causes mécaniques sous-jacentes. Par exemple, une croissance anormale ou un changement dans la structure de l’oesophage peut causer la dysphagie. Dans certains cas, la dysphagie peut être causée par l’inflammation ou le reflux gastrique chronique.

Maladies de la tête et du cou, y compris le cancer

Des lésions à la tête et à la moelle épinière ainsi que certains cancers de la tête et du cou peuvent causer la dysphagie. Une dysphagie peut également se manifester chez certaines personnes recevant une radiothérapie pour traiter un cancer de la tête et du cou.

Âge et dysphagie

Les causes de la dysphagie peuvent aussi différer selon les personnes de différents groupes d’âge. Les enfants atteints de paralysie cérébrale ou d’un trouble du développement peuvent être atteints de dysphagie. Chez les adultes plus âgés, les troubles de la déglutition peuvent être causés par d’autres problèmes comme la sécheresse de la bouche, une faiblesse ou un état de fragilité générale, y compris des changements touchant les nerfs et la fonction musculaire qui surviennent avec l’âge.

Nestlé Health Science a fait tout en son pouvoir pour n’inclure dans ce site Web que des renseignements qu’elle jugeait exacts et dignes de foi. Ces renseignements sont fournis à des fins éducatives. Le site ne vise pas à remplacer l’avis ou les prescriptions des professionnels de la santé ni à se substituer aux soins médicaux. Communiquez avec un professionnel de la santé qualifié si vous avez des questions ou des problèmes au sujet de ce qui vous convient le mieux dans le cadre de la gestion de la dysphagie à la maison.




Prop. des marques: Société des Produits Nestlé S.A., Vevey, Suisse. © 2017 Nestlé. Tous droits réservés.